Périple à Lyon: le week-end des lumière, mais pas trop…

Hello tout le monde! Me voila de retour après deux bonnes semaines. J’étais en fait en train de réviser non stop car les examens s’enchaînaient, mon temps libre était donc consacré a apprendre mes cours… Enfin pas tout à fait. Et oui, entre deux révisions je me suis octroyée du temps pour moi, ou plutôt risquer de foirer ces dernières. Sur un élan d’intuition je suis donc parti à Lyon fêter l’anniversaire d’une amie avec ma sœur.

Ce week-end là c’était le fête des lumières à Lyon. C’était donc une très bonne occasion pour ma pote de fêter ses 18 ans à ce moment. On était plutôt contente de se dire que c’était une bonne occasion de voir se spectacle de lumière, qui, en plus, est plutôt bien réputé.

Hop, samedi on monte dans le covoit’ commandé la veille au soir, c’est parti pour deux petites heures de route. Comment vous dire que j’ai optimisé mon temps: réviser un cours sur des photos dans un téléphone pendant que les autres discutaient, je m’en suis finalement pas mal sorti.

Une fois arrivé à Lyon dans le 8e arrondissement, ma sœur et moi décidons de rejoindre l’appart de notre amie à pied, le gps indiquait moins de 30 minutes de marche. Autant vous dire que c’est la première fois que nous avons mis plus de temps que ce que le gps indique. Après 1 h 15 de marche (merci ton sens de l’orientation, sœurette) on arrive! On passe donc un bon début de soirée et les invités arrive petit à petit.

J’en arrive au fait: la fête des lumière. La fête des lumières? Ah bien non en fait ce serai pour l’an prochain… Et oui l’heure tournait, on avait pas vraiment remarqué et au moment où on voulait partir ça ne valait plus vraiment le coup. Il faut dire aussi qu’il y avait quelques détailles sur les trajets qui ne nous arrangeait pas.

Un peu plus tard on décide de rebouger, comme prévu, à une soirée au plein cœur de Lyon. On prend donc le métro et finissons le chemin à pied au vue du monde fou qui attendez déjà à la station. C’est reparti pour une vingtaine de minutes à marcher avec des problème d’orientation toujours mais tout de même dans la gaieté. Jusque à ce qu’une péripétie inattendue arrive. On ne va finalement pas à la soirée et il n’y avait plus de métro. Et hop retour à l’appart, c’est reparti pour 45 minutes de marche. Enfin… il faut dire qu’on a pas mal traîné et rigolé, on a mis plus de temps que prévu. Une fois arrivé on se réchauffe et on continue la soirée.

Pour terminer cette soirée, mon pote et moi décidons de décamper et rentrer chez lui. Il n’y avait pas de place chez mon amie pour tous dormir. C’est reparti pour 2 heures de marche. Oui, oui, lui habite dans le 3e arrondissement. Autant vous dire que je ne pensais pas passer une soirée randonné. En tout cas je me suis bien rendus compte de la grandeur de Lyon.

Cette soirée lyonnaise fut un beau fail des lumières mais bizarrement on a quand même passer une bonne soirée. On a pas atteint nos destinations finales mais on a bien rigolé tous ensemble. On a surtout pris les événements comme ils venaient sans se poser tout en tas de questions.

En tout cas la prochaine fois on fera mieux et on lui dis à l’année prochaine Lyon pour une revanche. 😉

2 thoughts on “Périple à Lyon: le week-end des lumière, mais pas trop…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *